• Didier Drouven

Golf : démarrer la confiance en soi.


La plupart des joueuses et des joueurs se sentent en confiance lorsqu'elles ou ils réussissent les deux ou les quatre premiers coups. Si tout se déroule bien sur le premier trou ou sur les deux premiers trous, elles ou ils se disent : "OK, aujourd'hui je suis en confiance, ça semble bien démarrer".

Mais au premier revers, au premier départ manqué, la première gratte à l'approche ou le putt trop court... patatrac, la confiance s'envole aussi vite que la légèreté avec laquelle elle a été artificiellement construite. Et les discours négatifs ne tardent pas à revenir et à ouvrir la porte de ce mental bien vite fragilisé.

La confiance en soi ne se construit pas de cette manière. Si elle ne repose que sur le sentiment de quelques coups bien joués, elle est alors très instable, fragile et ne résistera pas longtemps au premier écart ou à la première pression du jeu.

Je vais probablement vous surprendre mais la confiance en soi (la vraie, l'unique) est la résultante de deux autres paramètres principaux : l'estime de soi et l'amour de soi. La confiance en soi est donc une conséquence de l'image que nous avons de nous, de la manière dont nous construisons cette image, comment nous la nourrissons, partie après partie, coup après coup. La confiance en soi n'est pas le "coup" mais bien la manière dont nous allons le jouer, la vision que nous avons de notre coup, la façon dont nous stoppons nos pensées négatives, le chemin par lequel nous aimons notre jeu.

La patience, la reconnaissance et la bienveillance en sont les outils principaux.

Tous les grands joueurs de golf sont coachés mentalement mais vous ne saurez que très rarement le contenu des séances. Les sujets qui sont abordés lors de ces ateliers, dans ces préparatifs, les facettes qui sont travaillées par le coach et le golfeur, et bien ce sont exactement les mêmes intimités intérieures que les vôtres : l'estime du joueur pour lui-même, l'estime qu'il a de son jeu et l'amour qu'il se porte en tant que joueur (ou de joueuse). Et là, ne comptez pas sur eux pour vous parler de leurs petits démons. Les plus grands Pro restent avant tout des femmes et des hommes, ce ne sont ni des machines ni des super héros.

"Au golf, il n'y a aucun coup important, il n'y a que l'importance que vous lui donnez. Jouez libre." (Bob Rotella). Les Pros gagnent leur vie en jouant, pas les amateurs. Plus vous donnerez de l'importance à un coup et plus vous placerez une pression sur le coup à jouer. Alors expliquez-moi comment vous allez gérer cette pression ?

Pourtant il faut bien démarrer un jour... C'est de ce début dont je vais vous parler, vous expliquer et vous entraîner pour que vous arriviez à développer votre confiance en vous.

Les deux stages que j'organise à Deauville en mai et en juin 2018 sont essentiellement axés sur cette étape que Bob Rotella enseigne aux plus grands joueurs et joueuses professionnelles du monde du golf.

A très bientôt,

Didier Drouven

Sophrologue - Coach I.C.F. certifié

Stage Deauville


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout