• Didier Drouven

Le plus difficile au golf ...


C'est d'apprendre !

La phase d'apprentissage engendre un passage absolu, obligatoire, indispensable et aussi nécessaire : celui de la non-réussite.

Oser apprendre c'est sortir de sa zone de confort, c'est tenter de déconstruire pour reconstruire. C'est aussi s'éloigner de ses croyances et se rapprocher de ce qui est plus proche de la réalité.

Il y a une condition essentielle à l'apprentissage : celle de s'autoriser à rater.

Cela semble simpliste mais ce pseudo échec, qui n'est rien d'autre qu'un apprentissage, touche l’Ego de plein fouet. Une véritable gifle à l'espoir placé dans l'attente de la réussite. L'apprentissage est souvent considéré comme pénible ou fastidieux, dès lors, le plaisir s'éloigne et la contrainte s'installe.

Cependant, c'est par le plaisir, celui d'apprendre, de devenir meilleur, que l'apprentissage intègre le corps et l'esprit. Seul le plaisir est la source qui nourrit vraiment et de manière puissante l'espoir de la réussite. C'est aussi lui qui balaie d'un swing la déception et le découragement. C'est encore lui qui motive le corps à poursuivre l'entraînement, à répéter et répéter encore. C'est enfin lui qui entraîne le cerveau à tracer de nouvelles voies neuronales.

C'est la première des conditions : le plaisir. Si l'objectif ne réside que dans la performance, la compétence restera faible et volage. La compétence inconsciente est le résultat de l'intégration totale de l'apprentissage par le corps et par l'esprit.

Songez à vos premiers coups de pédales à vélo, n'était-ce pas le plaisir de pouvoir un jour rouler seul qui vous guidait. N'était-ce pas ce plaisir qui bâillonnait vos peurs ? N'était-ce pas encore lui qui vous faisait remonter sur le vélo après une chute ? Voici, je pense, le véritable secret de l'apprentissage : prendre le plaisir à découvrir nos capacités. Et plus on apprend et plus on souhaite perfectionner, aller dans le détail, fignoler, affiner et voici qu'un nouvel apprentissage revient pour nous faire passer à nouveau dans l'incompétence consciente.

Dans vos non-réussites, tâchez de placer un peu de votre bienveillance, ne cherchez pas à savoir pourquoi vous avez raté mais plutôt ce qu'il vous manque pour réussir, ce qu'il vous faudrait apprendre et de savoir si vous êtes vraiment prêt à découvrir un nouveau plaisir.

Le cerveau est un outil performant qui ne s'use pas. Il s'affaiblit à force de ne pas être suffisamment utilisé. Les recherches en neuroscience des dix dernières années sont formelles : la plasticité du cerveau est largement démontrée de façon objective, scientifique. Plus la difficulté est importante et plus le cerveau travaille, se forme, se transforme, crée de nouvelles connexions neuronales, etc.

Alors, osez rater, autorisez-vous à ne pas réussir. Et n'oubliez pas : la compétence est la conséquence d'un apprentissage.

Je vous souhaite de belles découvertes.

Didier

Sophrologue - Coach ICF certifié


49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

    Coaching & Mental Golf Academy  - avenue du Kouter 34    B - 1160 BRUXELLES

    email : didier.drouven@live.be                                         mobile : + 32 475.753.999

    Coaching & Mental Golf academy.png