En sport, la technique du geste est importante ; la capacité physique à exercer le geste contribue à la performance de l'ensemble mais ce n'est pas tout.

 

La part du mental dans la réussite du jeu et la confiance en soi dans la réalisation du mouvement sont tout aussi importantes.

 

Même chez des joueurs parfaitement entraînés sur un plan technique et sur un plan physique la défaillance mentale qui va brusquement empêcher l'excellente coordinnation de l'ensemble peut réduire des heures de pratiques et de travail à néant. La plupart des athlètes de haut niveau pratiquant une même discipline sont de compétences plus ou moins égales sur un plan technique et physique. Les différences sont minimes. Ce qui va faire la différence est le niveau de leur mental, l'intensité de la confiance qu'ils ont en eux,  la sureté qu'ils possèdent dans l'accomplissement de leur geste ou de leur mouvement.

 

La Sophrologie et le Coaching sont deux techniques merveilleusement complémentaires dans le travail du mental du sportif. 

 

Si la Sophrologie va essentiellement utiliser le corps pour apaiser le mental et permettre de travailler la prise de conscience, le Coaching va s'employer à définir l'objectif à atteindre et définir la demande du sportif dans ce qu'il sent comme résistance à l'atteinte de l'objectif fixé.

 

Ce sont donc deux approches complémentaires vers une seule et même voie : la prise de conscience.

logo icf