• Didier Drouven

Interclubs 2019, la grande frayeur ...


Tout commencera en Belgique le 8 avril 2019 (pour les juniors) et le 27 avril pour les Mens et Ladies.

Cependant, la peur, le doute, les appréhensions, les inquiétudes, l'incertitude de la forme, la suspicion d'une défaillance technique ou mentale, ... Tout cela est déjà bien en place et risque bien de monter en puissance jusqu'au jour J.

La formule en match-play, la plus redoutée de toute, fera trembler intérieurement celles et ceux qui ne sont pas préparés ou insuffisamment entraînés.

Le mental, c'est comme la dernière marche avant le podium : soit vous la passez, soit vous trébuchez dessus.

Alors comment faire ?

Sur un plan technique, les Pros sont à l'oeuvre depuis février ou même avant. Les équipes s'entraînent entre elles, parfois en se rencontrant l'une l'autre pour affronter cette difficulté psychologique du match-play.

Sur le plan du mental, qu'avez-vous entrepris ? Rassurez-vous, je ne vais rien vous vendre. Ne me dites pas que vous n'avez aucun doute sur vous-même, ce serait la pire des erreurs. Ne me dites pas non plus que vous vous en fichez un peu et que vous verrez bien ce qui se passera, ce n'est pas très friendly pour vos équipiers ou équipières.

Mais peut-être avez-vous confiance en vous ? C'est vrai ? Alors c'est parfait, vraiment ! Si vous le permettez, je vais m'adresser à celles et ceux qui doivent encore parfaire ce point (mais vous pouvez poursuivre la lecture).

A moins d'un mois de la date fatidique il n'y a pas de miracle à espérer (Dieu ne joue pas au golf). Cependant, vous pouvez tout de même préparer votre corps à tempérer ce que votre cerveau lui dira le 7 ou le 26 avril, veille du jour J.

Voici le programme. Sachez qu'il ne sera vraiment efficace QUE si vous le pratiquez TOUS les jours.

PHASE 1 : vous allez vous entraîner durant 3 minutes (180 secondes) à respirer par le ventre. Ne changez pas le rythme de votre respiration. Respirez simplement et observez. Si vous ne savez comment respirer par le ventre, regardez la vidéo sur mon site web (ou sur un autre site, cela n'a aucune importance).

PHASE 2 : après avoir respirer 3 minutes, maintenez les yeux fermés et ressentez simplement votre corps. Ressentez votre tête, vos bras, vos mains, vos cuisses, vos fesses, vos jambes et vos pieds. Cela vous prendra +/- 2 minutes. Ne cherchez rien ! Observez, c'est tout.

Nous en sommes à 5 minutes.

Voilà, c'est tout !

Le faire tous les jours sera peut-être un challenge. Alors commencez par celui-ci.

Mais si vous voulez poursuivre (je vous sens un peu intéressé(e) ....) voici ce que vous pouvez faire APRES la deuxième semaine.

Avant de vous présenter l'exercice, il me faut vous expliquer très sommairement comment fonctionne notre cerveau. Tout d'abord, il ne fait aucune différence entre l'imaginaire et le réel. Ensuite, sa manière de penser, de déduire, d'analyser et de donner des instructions, est fonction de la manière dont vous avez réagit à toutes vos expériences. Toutes, même les plus insignifiantes pour vous. En d'autres termes, il a été nourrit par vous et par la façon dont vous lui avez donné (votre mental) les interprétations de vos expériences. Je vous sens déjà un peu plus fragile. Rassurez-vous, votre cerveau est très malléable et adore les défis !

On y va ?

PHASE 3 (je rappelle : optionnelle) : tous les deux jours, vous allez vous installer confortablement dans un endroit calme. Vous vous décontractez complètement (deux minutes suffisent puisque vous avez déjà deux semaines de pratique). Durant 4 ou 5 minutes vous allez laissez venir à vous une difficulté que vous avez vaincue, un état complexe que vous avez triomphé, un embarras que vous avez solutionné, une opposition que vous avez surmontée, etc. Ne prenez qu'un seul exemple par séance. Même une situation légèrement contraignante mais une situation que vous avez relevé et dont vous avez triomphé. Partez, si vous le voulez, de situations simples vers des situations plus complexes. Ne vous précipitez pas, faites cela doucement mais faites le profondément. Voyez comment vous avez trouvé les solutions, voyez le plaisir que vous avez ressenti lorsque la ou les solutions se sont présentées à vous et que vous les avez appliquées. Voilà, c'est tout !

Vous allez, simplement, prendre conscience de vos capacités. Vous allez peut-être pouvoir mettre des mots sur certaines de vos compétences. Enfin, ce que je vous souhaite, vous allez développer l'estime de Soi, l'estime de vous et prendre conscience de tout ce que vous êtes. De tout ce que vous avez et aussi de ce que vous n'avez pas et que vous aimeriez, peut-être, avoir pour devenir un ou une meilleure joueur, joueuse, de golf (le mot meilleur est ce que Vous mettez dedans).

Vous pouvez focaliser cet exercice uniquement sur le golf. Cependant, je vous suggère de prendre des situations de votre Vie, PUIS de replacer ces compétences dans votre jeu de golf.

Quelles sont les conditions pour que ceci fonctionne ?

1. Vous devez être ouvert(e) et croire en une capacité que vous pouvez atteindre. L'esprit, c'est comme un parachute, cela fonctionne mieux lorsqu'il est ouvert.

2. Respectez le timing. Cinq minutes sur une journée, cela représente 0.34 % du temps d'une journée.

3. La régularité va véritablement conditionner votre cerveau.

4. Ne faites pas plus. Mais faites ce qui est recommandé (vous n'allez pas révolutionné 200.000 ans d'évolution).

5. Enfin, ne vous emballez pas, ne vous excitez pas. Restez dans le programme, pas plus, pas moins. Si vous réussissez ça et bien vous aurez déjà fait un sacré pas vers le podium.

Je vous souhaite de très beaux Interclubs. De belles rencontres, du plaisir avec vous-même. Du plaisir dans l'adversité. Que le plus noble gagne.

Didier Drouven

Sophrologue - Coach ICF certifié


86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout